Mémorial de la Shoah

Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d'Hiv Cercil Musée-Mémorial des enfants du Vel d'Hiv Mémorial de la Shoah

SORTIR DE L’OUBLI. Le CERCIL, transmettre l’histoire et la mémoire des camps du Loiret

En 2021, le Cercil-Musée-Mémorial des enfants du Vel d’Hiv commémore un triple

anniversaire : les 30 ans de la création du Cercil, Centre d’étude et de recherche sur les camps

d’internement du Loiret en 1991, à Orléans ; les 10 ans de l’ouverture au public du Musée-

Mémorial des enfants du Vel d’Hiv en janvier 2011, et les 80 ans de la rafle dite du « Billet vert »,

le 14 mai 1941. Au cours de cette dernière, 3 700 juifs étrangers, convoqués à se rendre dans

les commissariats et postes de police de Paris et en région parisienne pour « examen de

situation », sont arrêtés par la police française et transférés depuis la gare d’Austerlitz vers

les camps d’internement de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande dans le Loiret, d’où la plupart

seront déportés à Auschwitz entre le 25 juin et le 17 juillet 1942.

L’exposition-anniversaire Sortir de l’oubli. Le Cercil, transmettre l’histoire et la mémoire des

camps du Loiret, organisée par le Cercil-Musée-Mémorial des enfants du Vel d’Hiv s’insère

dans ce triple moment commémoratif. Cette exposition propose de jeter un regard rétrospectif

sur le contexte qui a favorisé l’émergence du Cercil il y a 30 ans et de prendre la mesure du

combat mené par ses fondateurs pour porter la mémoire de ces camps. Trente ans après, il

s’agit également de souligner les apports historiques de la recherche sur les camps du Loiret,

à travers la documentation et les fonds privés collectés.

Sortir de l’oubli la mémoire des camps du Loiret, telle a été la volonté du Cercil.

-