Mémorial de la Shoah

Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d'Hiv Cercil Musée-Mémorial des enfants du Vel d'Hiv Mémorial de la Shoah

Le CERCIL, Musée-Mémorial des enfants du Vel d’Hiv est un centre d’histoire et de mémoire à Orléans, ouvert à tous les publics. Son exposition retrace l’histoire des camps d’internement dans le Loiret pendant la Seconde Guerre mondiale : Beaune-la-Rolande, Pithiviers et Jargeau. Un Mémorial est dédié aux milliers d’enfants qui y furent détenus.

ACTUALITÉ

ACTUALITÉ

Conférence numérique du Mardi 30 mars 2021 Par Denis Peschanski, historien, directeur de recherche au CNRS et co-responsable du programme «
Lire la suite
Rencontre numérique du Mercredi 7 avril 2021 avec Leiny Munyakazi, survivante. Il y a 27 ans, entre avril et juillet
Lire la suite
Orléanais depuis 1930, déchus de la nationalité française en 1940, Aron et Léa Amrofel obtiennent de fausses cartes d’identité au
Lire la suite

ici l’agenda complet du Cercil

Le théâtre de l’imprévu est une compagnie itinérante portée par la Région Centre-Val de Loire et subventionnée par le Département du Loiret et la Ville d’Orléans.

Otto, autobiographie d’un ours en peluche

Par Éric Cénat, compagnie « Le théâtre de l’imprévu », texte de Tomi Ungerer, Otto, éd. L’École des loisirs, 1999.

Otto est un ours en peluche qui nous raconte sa vie à la fois drôle, tragique et émouvante. À travers l’histoire d’Otto, Tomi Ungerer aborde les thèmes qui lui sont chers : la différence, la guerre, la violence sociale. Il insiste aussi dans ce récit sur l’amitié, la fraternité et la question de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale et de la Shoah.

Événement
numérique

Lecture pour petits
et grands

Image default

L’été 1942

Le soir du 17 juillet 1942, les camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande sont quasiment vides : les hommes, des Juifs étrangers internés à partir du 14 mai 1941, ont été déportés à Auschwitz par les convois 4, 5 et 6 (partis les 25 juin, 28 juin et 17 juillet de Pithiviers et Beaune-la-Rolande).


Le camp de Jargeau

Mars 1941 – 31 décembre 1945. Dans le camp de Jargeau ont été enfermées, de 1941 à 1945, 1 700 personnes dont 1 200 nomades.


Les Témoins

Visitez le site Les Témoins.
Conçu par le Cercil.